Comment faire pour avoir beaucoup de souffle ?

As-tu déjà pensé à respirer quand tu fais du rap ?

Quand on veut faire un bon rap, on pense tout de suite à écrire un bon texte, à trouver de bonnes rimes. Les plus avancés penseront également à trouver un bon débit… Mais, ce que peu pensent au développement et qui est pourtant l’une des bases à maîtriser pour avoir un bon son : Breath.

A lire aussi : Comment arrondir ses fins de mois à la retraite ?

1/ Comprenez comment bien respirer

C’est la base.

Si vous ne pensez jamais à respirer, je vous conseille de commencer par cela.

Lire également : Comment éliminer le bruit du parquet ?

La respiration la plus efficace est la respiration abdominale. C’est celui qui vous permet d’obtenir le plus d’air possible dans vos poumons et de libérer votre meilleure voix. Malheureusement, la plupart du temps, vous respirez avec votre poitrine.

2/ Ayez une bonne posture

Cela peut ressembler à un bateau, mais il faut se tenir droit pour avoir une bonne respiration pour faire du rap. Que vous rappiez assis ou debout (bien que je vous conseille de rapper debout), le plus important est de vous tenir droit.

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler d’une colonne d’air ? Le moyen le plus simple d’évacuer l’air de votre corps sans effort est d’être droit afin de ne pas « bloquer » cette colonne d’air.

L’erreur que beaucoup font, c’est qu’ils pensent qu’ils sont debout, mais ils n’ont pas le microphone à la bonne hauteur. Ils baissent donc la tête pour taper dans le micro et « bloquer » leurs colonnes d’air.

Portez une attention particulière à cela.

3/ Planifiez les temps de respiration dans votre texte

Une preuve concrète que la respiration influence votre écriture : vous devez laisser respirer des pauses dans votre texte.

Cela vous permettra de fluidifier votre flux, de ne plus mâcher les mots, de ne plus manquer d’air et donc d’avoir une meilleure voix.

Quand je parle de temps pour respirer, il n’est pas nécessaire que ce soit long. Juste assez pour faire entrer suffisamment d’air dans vos poumons pour rapper proprement jusqu’à la prochaine pause.

4/ Gérez le volume de votre voix

Une erreur que je vois chez la plupart des rappeurs amateurs : rapper trop fort.

Rapper fort vous permet d’augmenter votre débit. Sur ce point, nous je suis d’accord, mais nous devons quand même suivre le rythme. Parce que plus vous rappez fort, plus vous fatiguez votre voix et plus vous vous essoufflez. Il faut donc trouver le bon médium pour avoir un flow dynamique et gérer sa respiration pour faire du rap.

En outre, un peu de rap fort, non pas à cause du choix, mais uniquement parce qu’ils mettent le volume du casque beaucoup trop fort. Ce qui les fait parfois même crier sans même s’en rendre compte.

5/ Gérez votre vitesse et votre flow pour gérer votre rap

Dédicace spéciale à ceux qui rêvent d’un débit rapide. Si tu veux rapper vite, tu dois avoir une bonne haleine. Parce que plus on rappe rapidement, plus on est à bout de souffle. Et plus vous tombez à bout de souffle, plus vous vous battez et moins vous rappez bien.

Avant de vouloir rapper rapidement, assurez-vous de faire du bon rap avec un flow plus classique. Une fois que vous maîtrisez ce type de flux, travaillez votre respiration en suivant le conseil précédent et seulement après cela, vous pouvez vous essayer à des flux rapides.

Mais encore une fois : rapper vite ne signifie pas bien rapper !

Equipement