Quels sont les besoins de la personne âgée ?

Durant la permanence de l’écoute et du soutien, de l’accompagnement social et de l’aide à l’écriture, La Plume Sociale attache une importance particulière aux besoins psychiques des personnes âgées et des personnes âgées. Rappelons-nous que le terme psychique désigne tout ce qui fait référence à la pensée et à l’esprit.

Les besoins psychiques des personnes âgées exprimés dans une communication unique et complexe

Pour identifier les besoins psychiques des personnes âgées, Aurélie Bonnin, créatrice de La Plume Sociale, établit une communication d’aide en analysant plusieurs critères. En effet, chaque personne âgée ou senior aura son propre univers de discours (son langage), sa complexité sémantique particulière (ses mots, ses expressions, ses expressions) son environnement éducatif et socioculturel (qualité des échanges dans sa vie, diversité linguistique). Tout cela guidera sans aucun doute sa façon de communiquer. avec l’autre. Ce qui rend chaque personne unique aura des répercussions importantes sur la façon dont nous communiquons…

A lire également : Comment aider une personne dépendante ?

Se rencontrer et se comprendre dans le cadre d’une relation d’aide professionnelle implique une adaptation, un savoir-faire et un savoir-faire professionnels. Ainsi, l’assistant/auditeur devra analyser et adopter le même cadre de référence que la personne aidée/écoutée. La reformulation, les méthodes de clarification, l’analyse du canal verbal (mots), para-verbal (intonations vocales) et non verbales (silence) seront également des outils utilisés lors de la hotline, de la mise en œuvre de l’accompagnement social et de l’aide à la rédaction de La Plume Sociale.

A lire également : Pourquoi le maintien à domicile ?

Les personnes âgées et les personnes âgées recherchent un « médium de confort ».

Un besoin de sécurité

L’un des premiers besoins mentaux des personnes âgées est d’établir une sécurité psychique. En effet, des sentiments négatifs peuvent les assaillir lors d’événements fragiles : deuil, perte d’autonomie, chute, etc. Le sentiment le plus fréquent est celui de la peur. Notons que la peur est liée à la peur d’une atteinte à notre identité, à notre intégrité. Nous avons peur de quelque chose que nous avons identifié : peur de souffrir, peur d’être abandonné, peur de vieillir, peur de mourir, peur d’être inactif, etc.

L’anxiété est également exprimée par les personnes âgées. C’est une peur non pertinente qui peut être un sentiment plus ennuyeux et plus long de travailler dans une relation d’aide. Mais la régularité des interviews de La Plume Sociale nous permet d’en comprendre la cause.

La colère, la tristesse, l’anxiété sont également des sentiments exprimés.

Un besoin d’estime de soi et d’estime des autres

Parmi les besoins psychiques des personnes âgées, nous trouvons également le besoin d’estime de soi et l’estime de l’autre. En effet, se sentir vieux peut entraîner des pertes. L’image du corps ne correspond plus à ce que la personne âgée aimerait voir dans le miroir. Le corps ne répond plus nécessairement à toutes les demandes : baisse de la vue, le corps s’essouffle plus vite, etc. L’estime de soi peut être réduite à des échelles plus ou moins importantes. Cela vaut également pour l’estime que les autres accordent aux personnes âgées et aux personnes âgées. L’image véhiculée par notre société sur la vieillesse peut accentuer la faible estime de soi et ne permet pas de retrouver son confort psychique.

Afin de répondre aux besoins de santé mentale des personnes âgées, tels que l’estime de soi et l’estime d’autrui, il est important de travailler sur la notion d’identité de la personne.

Un besoin de sens

La personne âgée fait le point sur ce qu’elle a déjà vécu. Elle analyse son parcours de vie et les événements importants qui l’ont traversée. La personne âgée cherche un sens à son existence et veut se sentir utile. Pour certains, une quête spirituelle est né, pour d’autres, le désir d’investir dans l’environnement associatif. L’objectif est de vous fixer de nouveaux objectifs et de nouveaux projets.

Enfin, les débuts d’un travail sur les besoins psychologiques des personnes âgées impliquent toujours ce qu’elles « s’entendent dire » de ce qu’elles ressentent.

Le rôle du Social Pen est d’évaluer les besoins mentaux des personnes âgées et des personnes âgées, puis d’y répondre avec empathie et bienveillance. Le besoin de sécurité, le besoin de revaloriser l’estime de soi, le besoin de trouver un sens, sont les trois principaux besoins psychiques des personnes âgées et des personnes âgées exprimés à La Plume Sociale. En réunissant savoir-faire et savoir être, il aide les personnes âgées à répondre à leurs besoins.

News