2500 brut en net : calculer son salaire en net mensuel (cadre et non cadre)

Votre employeur vous propose un nouveau salaire de 2500 euros brut par mois et vous voulez avoir une idée sur ce que donnera le salaire en net. Le calcul du salaire vous est difficile et vous vous demandez comment procéder. Plus de soucis à vous faire. Cet article vient à point nommer pour vous montrer comment calculer votre salaire en net mensuel.

Salaire brut et salaire net : c’est quoi ?

Le salaire net n’est rien d’autre que le salaire brut d’où est extrait toutes les cotisations salariales. Ces dernières varient selon le montant du salaire et le statut du contrat de travail. À ce niveau, le statut de l’employé peut varier selon qu’il est un cadre, un non-cadre ou encore un fonctionnaire. Dans la plupart des cas, le salaire net mensuel apparait en bas de la fiche de paie. Il s’agit-là du montant que le salarié perçoit à la fin du mois.

A voir aussi : Comment calculer le prix de journée ?

Calculer 2500 brut en net : comment procéder ?

Pour ramener le salaire brut en net, il est important de déduire certaines charges du salaire brut. En effet, ces charges prennent en compte des paramètres comme l’âge, le département, l’activité de l’entreprise ou encore le montant du salaire. Il n’est pas difficile de convertir un salaire brut en net. Il suffit juste de soustraire les cotisations salariales du salaire brut. Pour un salarié cadre qui gagne 2500 euros comme salaire brut, il gagnera un salaire net de 1959 euros par mois. Ainsi donc, par an un salarié cadre touchera 23503 euros net.

Par contre, pour un salarié non-cadre qui gagne 2500 comme salaire brut, à la fin du mois, il gagnera en net 1959 euros. En 12 mois, il touchera une somme de 23510 euros net. Par ailleurs, il convient de rappeler que le calcul n’est pas difficile à faire. Aussi, il existe désormais un convertisseur en ligne du salaire brut en salaire net.

A lire également : Comment guérir du Covid-19 ?

Salaire brut et salaire net : quelle différence ?

Le salaire net, comme son nom l’indique, est la somme nette que vous percevrez à la fin de chaque mois. En clair, il est le résultat de la retenue de toutes les charges sociales et fiscales sur votre salaire brut. Il représente donc la base de calcul de votre impôt sur le revenu. Cette somme est généralement affichée en bas de la fiche de paie.

La principale différence entre le salaire brut et le salaire net est que dans le premier cas, on note une absence de taxe et de cotisation salariales. Dans le deuxième cas, par contre, il indique la somme d’argent finale que vous percevrez.

En outre, vous devez savoir qu’en fonction de votre statut au sein de l’organisation ou du montant auquel vous êtes payé, la différence entre ces deux salaires peut atteindre 30%.  C’est cette différence de salaire qui permettra au collaborateur de mieux comprendre l’écart entre sa rémunération brute et le salaire net qui lui est versé. Ainsi donc, grâce à la fiche de paie, le collaborateur peut comprendre facilement ce qui lui a été déduit et comprendre aussi à quoi ces sommes renvoient.

Pourquoi calculer un salaire net ?

Convertir son salaire brut en salaire net est très important pour vous. Cela vous permet entre autres de mieux planifier votre budget. Il vous permet aussi de parler le même langage que votre interlocuteur. En effet, convertir son salaire brut en net revêt de nombreux avantages.

Il vous permet d’avoir une idée claire et précise sur le salaire net que proposent les entreprises sur les postes que vous recherchez. Ainsi, vous êtes appelé à faire un choix judicieux à partir des différentes propositions de salaires brut que vous aurez. De même, au cours des entretiens d’embauches, il vous sera demandé de dire votre prétention salariale en brut. C’est pourquoi, pour réussir cette étape, vous devez connaitre approximativement les salaires proposés sur le marché pour ce poste.

Par ailleurs, lorsque vous êtes recruté dans une entreprise, n’hésitez pas à vérifier si le salaire net est bien ce que vous avez envisagé. En effet, ce salaire correspond à ce qui a été payé par l’employeur suite à la déduction des différentes retenues. Ces retenues peuvent être dues à l’État, dans le cas des cotisations sociales, ou à l’entreprise, du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

News